UN MOT D'AMOUR PAS COMMES LES AUTRES...

UN MOT D'AMOUR PAS COMMES LES AUTRES...

DANS LE JOURNAL DES BONNES NOUVELLES !

C'est la belle histoire du jour. Elle se passe à Blezzard Valley, dans l'État de l'Ontario, au Canada. En plein travaux d'aménagement dans sa maison, Rebecca Churáň a eu la surprise de découvrir un mot d'amour gravé dans le mur de son salon il y a plus de 50 ans, comme le racontent nos confrères du Huffington Post américain.

Mais la jeune femme n'a pas tout de suite remarqué ces inscriptions. Ce n'est que quelques semaines après avoir retiré les lambris du mur qu'elle découvre qu'un message y a été caché. "Germaine aime Roy, 17 mars 1965", peut-elle lire.

Déterminée à retrouver l'auteur de ce message, Rebecca Churáň poste une photo du mur sur la page Facebook de sa ville. "Quelqu'un a une idée de qui peuvent être ces personnes?", indique simplement le message.

Quelques jours plus tard, l'une des filles de Roy et Germaine, Claudette, répond à l'appel lancé par la nouvelle propriétaire de la maison du couple. Elle reconnaît l'écriture de son père. "Je pense qu'il a dû le faire en secret, parce qu'on ne l'a jamais su", s'est amusée Diane Marcuccio, une autre des six enfants du couple, auprès de Northern Life.

À 92 ans, Roy Langdon a donc reçu un beau cadeau pour sa fête de Pâques cette année: le pan du mur sur lequel il avait déclaré son amour pour son épouse, décédée en 2006.

Roy aurait inscrit ce message après 16 ans de mariage. Selon sa fille Claudette, il aurait d'abord eu du mal à se rappeler de ce mot, avant que les souvenirs ne reviennent petit à petit. "Il était ravi", a-t-elle confié à CBS. "Il prévoit de l'encadrer et de l'accrocher dans sa salle de billard."

Source : HUFF POST