UN CHIEN EN DANGER !

UN CHIEN EN DANGER !

MERCI LES SERVICES SECRETS...

Toujours sur la brèche ! On le sait, Barack Obama jouit d’une équipe de gars baraqués à oreillettes et gros calibres qui ont la déli­cate mission de veiller sur la sécu­rité du Président et de sa famille. De TOUTE sa famille. Une mission qu’ils prennent parti­cu­liè­re­ment à cœur, comme Scott Stockert a pu le consta­ter. Cet Améri­cain origi­naire du Dakota du Nord avait prévu un plan diabo­lique pour kidnap­per Bo, l’un des deux chiens du chef d’Etat améri­cain. Selon NBC News, cet améri­cain – qui n’est clai­re­ment pas tout seul dans sa tête – est persuadé d’être tout à la fois le fils de JFK et Mari­lyn Monroe ET Jésus Christ, avait fomenté un plan aussi tordu que son esprit pour voler le First Dog of United States. Le déséqui­li­bré a été inter­pellé alors qu’il venait de débarquer à Washing­ton pour mettre à exécu­tion son projet. Et si le rapt du chien de Barack Obama par la réin­car­na­tion du messie prête à sourire, l’ar­se­nal qu’il trim­bal­lait avec lui est beau­coup moins drôle.

Les services secrets de la Maison Blanche avait donné l’iden­tité du fou furieux à la police locale de Washing­ton qui a trouvé dans le pick up de Scott le Toc Toc la pano­plie du kidnap­peur fou. Soit pour être exact : un pisto­let à main, un fusil, une machette et une matraque. Mais pas de laisse. Etran­ge…
Seule décla­ra­tion du voleur de chien prési­den­tiel : « Vous décon­nez avec la mauvaise personne. Je vais foutre en l’air votre putain de monde ». Voilà, voilà.

Source : Voici