LES BIENFAITS DE LA POIRE !

LES BIENFAITS DE LA POIRE !

UN FRUIT POUR TOUS...

 

1. La poire abaisse votre taux de cholestérol.

La chair d'une poire est si lisse qu'elle masque sa teneur en fibre. Un fruit de taille moyenne en procure 5 grammes, 20 % de l'apport journalier recommandé, dont 3 grammes de fibre soluble, entre autres de la pectine qui abaisse le taux de LDL ou «mauvais» cholestérol.

 

2. La poire améliore votre système immunitaire.

Selon une étude de l'Université de l'Illinois publiée cette année, la fibre soluble stimule le système immunitaire: des souris à qui on en administrait dans leur nourriture sont devenues moins malades et ont récupéré plus vite que leurs congénères nourries de fibre non soluble. Ce qui ne veut pas dire que le second type de fibre, celui de la peau des poires, soit mauvais – c'est lui qui active la digestion et le transit intestinal.


 

3. La poire ralentit le vieillissement prématuré de votre peau.

Vous voulez une autre raison de manger la peau de la poire? En mûrissant, elle se charge (comme celle de la pomme) de substances qui décomposent les radicaux libres. Des chercheurs de l'université autrichienne d'Innsbruck ont découvert que la chlorophylle de la peau et de la chair sous-jacente (qui donne leur couleur aux poires vertes) se transforme graduellement en une série d'antioxydants actifs.


 

4. La poire vous donne plus d’énergie.

En incorporant une tasse (250 mL) de tranches de poire à votre salade le midi, vous obtenez environ 10 % de l'apport journalier recommandé en vitamine C, composé aux multiples bienfaits dont celui de faciliter l'absorption du fer requis pour fabriquer les globules rouges.


 

5. La poire stimule votre matière grise.

Une poire moyenne contient 15 % du cuivre dont votre système nerveux a besoin chaque jour. Les ions de cuivre agissent sur des neurotransmetteurs impliqués dans le fonctionnement des synapses – zones de contact entre les neurones. Or, notre aptitude à apprendre et à mémoriser dépend de la robustesse des transmissions neuronales, nous révèle une recherche effectuée à l'École de médecine de l'université Washington du Missouri.


 

6. La poire diminue votre risque de cancer.

Grignotez une poire de taille moyenne l'après-midi, et vous procurez à votre organisme 8 % de sa dose quotidienne de vitamine K – un facteur coagulant essentiel. En comparant les sujets d'une étude qui absorbaient le plus et le moins de vitamine K, des chercheurs de la clinique Mayo du Minnesota ont constaté que le risque de lymphome non hodgkinien, un cancer du système immunitaire, était inférieur de quelque 45 % chez les premiers.


Source : www.plaisirssante.ca