L'EUROVISION BIENTOT...

L'EUROVISION BIENTOT...

AMIR EST NUMÉRO 2 CHEZ LES BOOKMAKERS...

 

C'est une situation en laquelle beaucoup ne croyait plus. Aujourd'hui, mardi 5 avril 2016, Amir Haddad, le représentant français à l'Eurovision 2016, dont la finale sera diffusée le 14 mai 2016 à 21h sur France 2, vient d'atteindre pour la première fois la seconde place chez les bookmakers. Cela fait en effet un bout de temps qu'un artiste français ne s'était pas placé aussi haut dans leur classement prévisionnel, établi selon des paris.

Alors qu'en France, certains articles ne cessent de brocarder par facilité le concours et l'ex-candidat de The Voice, la perception d'Amir à l'étranger est tout autre. Dès le dévoilement de sa chanson J'ai cherché (notre vidéo ci-dessus), les retours ont été très positifs sur les réseaux sociaux internationaux. Ce qui explique la position du chanteur dans le classement des bookmakers. S'il est aujourd'hui devancé par le Russe Sergey Lazarev - qui semble indétrônable avec sa chanson You're the only one -, notre représentant est passé en l'espace de quelques jours seulement de la 7ème position à la seconde, devançant même l'Australie et la Suède.

Peut-on pour autant se fier aux prévisions des bookmakers ? La réponse est clairement non. Les spécialistes du concours ont encore en mémoire qu'en 2011, Amaury Vassili était annoncé vainqueur de l'édition organisée à Düsseldorf (Allemagne) : il avait échoué à la quinzième place avec la chanson Sognu…

Edoardo Grassi, le chef de la délégation française, a quant à lui voulu se montrer d'emblée prudent. "C'est beau de voir Amir dans le top 3 des bookmakers, a-t-il tweeté. Mais seul le travail assidu et acharné pourra être récompensé. Tout reste encore à prouver." D'autant plus que ces prévisions vont être amenées à bouger une fois les premières répétitions lancées début mai. Là aussi, on se souvient que Lisa Angell avait vu sa cote augmenter après le dévoilement de sa scénographie. On connaît la suite…

Reste que cette seconde place confirme l'engouement européen autour de la chanson d'Amir. Et, après tout, ce sont les autres pays qui, en bout de course, voteront.

 

Source : Télé Loisirs