DECHAVANNE FUIT DES MALFAITEURS !

DECHAVANNE FUIT DES MALFAITEURS !

Il y a quelques jours, Chris­tophe Decha­vanne était entendu pour expliquer son (énorme) excès de vitesse. Le 28 août, l'anima­teur était contrôlé à 230 km/h, retenu 218 km/h, alors qu'il se rendait à sa rési­dence secon­daire dans le Cher, à bord de son Audi RS4. Et la raison pour laquelle il a autant accé­léré, il l'a donnée devant le président : il se croyait pour­suivi par des malfai­teurs. Ses propos ont été recueillis par La Nouvelle Répu­blique. 

Sa déclaration :
Je rentrais de Paris avec ma fille. Envi­ron 45 km avant l'inter­cep­tion des gendarmes, une BMW s'est placée à ma hauteur. Le passa­ger avant droit a regardé ma voiture, qui est un véhi­cule convoité par les orga­ni­sa­teurs de go fast. La voiture a ralenti et s'est placée derrière moi. J'ai eu un pres­sen­ti­ment désa­gréable...

En rajoutant : Quand j'ai ralenti, la BMW a ralenti, quand j'ai accé­léré, elle a accé­léré. Puis j'ai mis mon cligno­tant pour faire croire que j'allais sortir de l'auto­route. J'ai ressenti du stress, des amis ont déjà été agres­sés pour leur voiture, je voulais proté­ger ma fille, alors j'ai appuyé fort sur l'accé­lé­ra­teur pour les semer. Je les ai large­ment distan­cés et quand j'ai vu un gyro­phare, je me suis dit ouf !. Et puis j'ai regardé mon comp­teur et je me suis dit ah non, pas ouf… . Je suis sincè­re­ment désolé, j'emprunte cette route depuis 17 ans et je n'ai jamais été arrêté. Je me sens très mal à l'aise de me retrou­ver ici. 
 
Si le substi­tut du procu­reur a précisé : Je ne conteste pas votre crainte vis-à-vis de ce véhi­cule suspect...

Il a souli­gné que la vitesse était quand même un peu folle. Il a donc requis 1.200 euros d'amende et 1 an de suspen­sion de permis, mini­mum. Fina­le­ment, Chris­tophe Decha­vanne a écopé de 1.000 euros d'amende et de quatre mois de suspen­sion de permis..