FESTIVAL A SAVERDUN : LES VOIX SONNEUSES

Ariège

18h : Ouverture du Marché Gourmand et Artisanal. 19h : Début des concerts. Durant le Festival : Ateliers et animations (ateliers gourmands, ateliers déco, jeux, etc.).
 
Vendredi 13 : Grande Scène : 21h, Collectif 13 (Tryo, Massilia Sound System, La Rue Ketanou, Le Pied de la Pompe, Le P’tit son). Chanson, métissage, culture hip-hop, rap, DJ, Electro, scratch ... tout se télescope. Le Collectif 13, c’est l’alchimie heureuse d’une tribu bigarrée qui se retrouve et se bouscule autour de valeurs communes évidentes : la liberté, la fête, le bonheur d’être ensemble sur scène, la générosité et le partage. Ce concert sera traduit en langue des signes par Périnne Diot. 23h30, Flavia Coelho. Son album « Sonho Real » brille aux couleurs du papillon. Il y a des notes de forro et de ragga, des rythmes de ska frénétiques et une nonchalance dub. Section cuivres, guitares, claviers, percussions, batterie, basse et accordéon se fondent dans un ensemble cohérent renforcé par le subtil talent de mixeur de Victor-Attila.
 
Off et Petite Scène : 19h, Jason Mist. Auteur-compositeur-interprète, il est un artiste complet, qui a la particularité de jouer de la guitare slide. Sa musique est à son image de baroudeur, les yeux et les oreilles grandes ouvertes sur le monde. Son style musical : folk, blues, parfois teinté de reggae. 20h, Femmouzes T. Le duo, inspiré par la culture brésilienne et la chanson française, propose une musique métissée, chantée en français, en portugais et parfois en occitan. « Femmouzes T » vient de « Famous trobairitz » néologisme occitano-anglais pour « Femmes troubadours célèbres ». 22h30, Cafe Com Leite le trio propose de la musique traditionnelle, du rap, de la poésie, et de la cumbia. Il est composé de Corentin Restif à l’accordéon, Jairo Rodrigues aux percussions et au chant, et Aurélien Calvo, beat maker (KKC Orchestra). 
 
Samedi 14 : Grande Scène : 21h, Les Fatals Picards. Ils sont de retour avec « Espèces Menacées » 9e album, et une tournée durant laquelle ils comptent bien défendre : le rock, l’humour, et la chanson française. Le rock pour l’énergie brute que dégagent leurs prestations. L’humour pour ne pas oublier que la vie est une chose bien trop sérieuse pour être confiée à des gens tristes. La chanson française par amour d’une langue que tout bon gaulois réfractaire, qui se respecte, se doit de défendre corps et âme au mépris du danger et de la mort du subjonctif passé. 23h30, Manu Lanvin & The Devil Blues. Après trois albums dans lesquels il mettait surtout l’accent sur la chanson Rock, Manu Lanvin a finalement trouvé sa voie la plus naturelle avec The Devil Blues, un power trio qui lui colle parfaitement à la peau. « Grand Casino » c’est un pur album de Blues ‘n’ Roll où l’on découvre et savoure également quelques duos avec des amis prestigieux tels que Taj Mahal, Beverly Jo Scott, Johnny Gallagher et Popa Chubby qui ont répondu présent à l’appel du Diable.
 
Off et Petite Scène : 19h, Zoé Sur Le Pavé : Mais qui est Zoé ? Un jour où Michel et Pablo jouaient tranquillement dans des rues bordelaises, une petite fille qui se promenait avec sa maman l’arrêta et lui demanda de rester écouter un petit peu. Écouter... Oui ! Mais aussi danser, sauter, crier, rire, et... pleurer au moment de s’en aller. Voilà notre muse et elle s’appelle Zoé. En grec, «Zoé» signifie la vie, symbole de cette joie naturelle qui s’étend, se répand et se transmet autour de soi. 20h, Mister Mat. Il pourrait être le neveu de Francis Cabrel et le cousin français de Ray Charles… Mister Mat, le chanteur charismatique de Mountain Men, poursuit sa route. Après plus de 600 concerts, il se livre dorénavant avec juste sa guitare et sa voix envoutante, où la simplicité n’a d’égal que la puissance de son interprétation. Venez découvrir l’artiste ! 22h30, The Twin Souls : The Twin Souls est un duo de Rock formé par les frères Martin et Guilhem Marcos. Tous deux à la fois chanteurs, guitaristes, batteurs et pianistes, ils proposent une expérience originale, riche, dynamique et unique sur scène. The Twin Souls invente ses propres phénomènes et s’inscrit dans son temps en soutenant les accents vintage présents dans leur musique.